Télé Québécoise
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Télé Québécoise

Discussions sur la télévision au Québec
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 54 le Mar 16 Mar 2021, 14:17
Like/Tweet/+1
Derniers sujets
«Anne»: en français avant l'anglais
Les gagnants des Gémeaux EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:16 par Frédéric
https://www.lesoleil.com/arts/anne-en-francais-avant-langlais-60c89cbe29b12086c98335b01a5674d3

BLOGUE / Mis à part pour le premier épisode, présenté en version originale …

Commentaires: 0
Stingray crée une chaîne de télévision dédiée aux vidéoclips
Les gagnants des Gémeaux EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:13 par Frédéric
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107350/stingray-videoclip-musique-quebecoise-diffusion-numerique-chaine

Commentaires: 0
50 ans de Télé-Québec: Marc-André Coallier animera un specta
Les gagnants des Gémeaux EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:12 par Frédéric
http://www.journaldemontreal.com/2018/06/13/50-ans-de-tele-quebec-marc-andre-coallier-animera-un-spectacle-familial

Commentaires: 0
Ajouter aux Favoris
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Les gagnants des Gémeaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Frédéric
Rang: Administrateur
Frédéric

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Montréal
Réputation : 0
6199

Les gagnants des Gémeaux Empty
MessageSujet: Les gagnants des Gémeaux   Les gagnants des Gémeaux EmptyLun 05 Déc 2005, 14:11

Source : Le Soleil (Richard Therrien)

Au moment où la majorité des téléspectateurs le regardait à Radio-Canada hier soir, Guy A. Lepage recevait son 20e Gémeau à Canal D, un record. Avec celui de la recherche et de la meilleure émission de variétés, ça en faisait trois pour Tout le monde en parle, l'un des gros succès de la dernière saison de télévision. Mais c'est L'Héritière de Grande Ourse, déclarée Meilleure série dramatique, qui sort gagnante de cette soirée avec huit prix Gémeaux, surtout décernés en après-midi.

On nous avait prévenus: les Gémeaux de cette année, boudés par les Bougon, auraient moins d'éclat, d'envergure, de prestige. Recrutée à un mois d'avis, l'équipe de production pouvait difficilement faire mieux. Résultat: un gala terne, à peine deux numéros, du réchauffé des 20 dernières années, et des prix, des prix, des prix.

Dans les circonstances, Pierre Verville s'est démené du mieux qu'il le pouvait dans un fade numéro d'ouverture musical, imitant Claude Charron chantant du Alys Robi, et en Gregory Charles tout blanc. Plus tard, il servira une décevante parodie de Ferland. Le trio d'animateurs, Sophie Prégent, Patrick Masbourian et Patricia Paquin, s'est contenté de lire des présentations sans relief. On s'ennuyait de Normand.

TVA avait beau bouder la soirée, l'Académie des Gémeaux lui a joué un tour hier soir en récompensant un de ses principaux téléromans, Annie et ses hommes, sept fois plutôt qu'une ! Et c'est à un des anciens patrons de TVA, Vincent Gabriele, grand artisan de la télévision populaire, qu'elle a décerné son Grand Prix. Même s'il est lui-même un ancien dissident, le lauréat a été le seul à condamner la guerre des Gémeaux, "spectacle désolant de nos divisions et de nos querelles", a-t-il dit.

Encore beaucoup d'amour bien mérité pour Annie et ses hommes et son tandem, Guylaine Tremblay et Denis Bouchard, élus Meilleurs acteurs dans un téléroman. Le talent de Marc Béland, magistral dans son rôle difficile de Renaud, a été souligné. Et puisqu'elle n'avait aucune chance pour Les Bougon, Hélène Bourgeois Leclerc a pu se reprendre avec son rôle dans Annie.

Si la domination de L'Héritière de Grande Ourse a échappé aux téléspectateurs, c'est que cinq des huit récompenses ont été remises hors d'ondes en après-midi. Et les deux principaux récipiendaires, la comédienne Fanny Mallette et le réalisateur Patrice Sauvé, ont brillé par leur absence.

Rumeurs a aussi ébloui le jury, remportant cinq trophées, dont un pour l'auteure Isabelle Langlois. Christian Bégin et, pour la seconde fois, Véronique Le Flaguais, sont repartis avec ceux des rôles de soutien.

Beau clin d'oeil que la présence de Josée Deschênes en Lison Paré de La Petite Vie pour remettre les trophées, et dont la garde-robe était bien garnie hier soir, passant du rouge au mauve au jaune serin ! Son Pinson, Marc Labrèche, n'était hélas pas là pour recevoir son trophée, fidèle à ses habitudes.

On aurait tout de même mal compris qu'Anne Dorval et que Marc Labrèche, le délirant duo du Coeur a ses raisons, ne remportent pas les Gémeaux d'interprétation dans une comédie. "C'est bien beau dire qu'on s'en fout, mais on s'en fout pas tant que ça !", a crié Anne Dorval dans le discours le plus hystérique de l'histoire des galas ! La divine interprète d'Ashley et de Criquette, dont c'était le premier trophée - incroyable ! - , a lancé un cri d'amour à son collègue Marc.

Puisqu'on fêtait les 20 ans, on nous a montré quelques-unes des plus mémorables apparitions de Normand Brathwaite dans les extraits d'émissions en nomination, aux Gémeaux. De quoi souligner à gros traits la pauvreté du gala de cette année. On nous a aussi fait revoir les coiffures éléphantesques de Denise Filiatrault et de Luc Plamondon lors des précédents galas. Mais la plupart des extraits ressemblaient davantage à un ramassis pêle-mêle de réchauffé qu'à un florilège de grands moments de télé.

Une des déceptions de la soirée: le peu de trophées, deux, accordés à l'excellente série Minuit, le soir. On se reprendra l'an prochain. Le Gémeau remis à Claude Legault pour son rôle de portier de bar était d'autant plus mérité. C'était son premier en carrière à 42 ans. Les drag queens de Cover Girl sont aussi reparties bredouilles. Gilles Renaud aurait mérité le prix du rôle de soutien.

Plusieurs trophées importants ont aussi été décernés à l'avant-première, présentée durant l'après-midi, hors d'ondes. Les membres du jury ont décidément voulu racheter l'hommage raté à Flash l'an dernier en accordant un tout premier Gémeau au magazine de TQS, pour la première fois en 11 ans.

Le jeu L'Union fait la force a aussi trouvé la faveur du jury. Ça tombe bien, l'émission de Patrice L'Écuyer retrouvera sa case quotidienne dans deux semaines à la demande du public. Marie-France Bazzo a été proclamée meilleure animatrice de magazine. Et en remportant le trophée de la meilleure animation, sports ou loisirs, Marie-José Turcotte est entrée au panthéon des Immortels de la télé, tout comme les émissions Ramdam et La Facture. Parmi les autres émissions primées, mentionnons Infoman, Ma Maison RONA et Zone libre.

Amputé des Bougon et d'Occupation double, deux des plus gros succès de la saison 2004-2005, le Gala des prix Gémeaux manquait résolument de crédibilité hier soir. Guy Fournier a tout essayé, son successeur pourra-t-il faire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric
Rang: Administrateur
Frédéric

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Montréal
Réputation : 0
6199

Les gagnants des Gémeaux Empty
MessageSujet: Re: Les gagnants des Gémeaux   Les gagnants des Gémeaux EmptyLun 05 Déc 2005, 14:12

Source : Le Soleil (Frédéric Boudreault)

C'est une soirée somme toute tranquille qui s'est déroulée en coulisses du 20e Gala des Gémeaux, même si plusieurs surprises ont ponctué la remise de prix. Malheureusement, il manquait plusieurs gagnants, qui étaient occupés ailleurs ou qui ne se sont carrément pas présentés.

Le retrait des productions de TVA, de TQS, de Fabienne Larouche et de Julie Snyder a-t-elle nui à l'enthousiasme des artisans du milieu de la télé ? En tout cas, les absents se sont fait sentir tout au long de la soirée.

Après plusieurs minutes de torpeur, c'est Anne Dorval qui a mis un peu d'ambiance dans la salle de presse. Même si Rumeurs a remporté le prix de la Meilleure comédie, la comédienne et son collègue Marc Labrèche ont mis la main sur les premiers trophées de la soirée pour leur rôle respectif dans Le Coeur a ses raisons. Marc Labrèche n'étant pas dans la salle, c'est Lison, son épouse de La Petite Vie, qui est reparti avec son trophée dans son sac à main.

Fidèle à son habitude, c'est une Anne Dorval survoltée qui s'est présentée devant les journalistes. Elle était visiblement heureuse de gagner son premier Gémeau après avoir été choisie l'an dernier pour Grande Ourse. "J'ai fait une folle de moi encore une fois", a-t-elle lancé comme premier commentaire. Par la suite, elle a surtout pris le temps de remercier ses producteurs de Zone 3, ce qu'elle n'a pas fait sur scène. "Ils nous traitent tellement bien ! Dites-leur que je les aime !"

Anne Dorval ne s'est pas formalisée de l'absence de son collègue Marc Labrèche. "Il n'aime pas ça, et je le comprends tout à fait ! Il est conséquent avec lui-même, ça fait plusieurs années qu'il le dit qu'il ne veut pas participer aux galas. Mais je suis certaine que ça lui fait plaisir."

La chicane, c'est assez !

Le producteur Jocelyn Deschênes, lui, était satisfait que Rumeurs ait récolté le trophée pour la troisième fois dans la catégorie meilleure comédie, ce qui en fait un Immortel de la télé. Il a plaidé pour la fin des guerres intestines à l'Académie. "Il faudrait en revenir, ça tombe dans le vide un moment donné. On est mieux de se consacrer à créer des bonnes émissions au lieu de se chicaner."

Guy A. Lepage s'est aussi prononcé sur l'atmosphère qui règne actuellement dans l'Académie. "C'est très dommage, car les absents ont toujours tort. Même si les récalcitrants ont des récriminations, qui sont souvent justifiées, tout le monde aurait dû être là. Surtout pour ce 20e anniversaire. Ça n'a pas de calisse d'allure", a-t-il expliqué après avoir remporté son 20e trophée en carrière pour l'animation de Tout le monde en parle.

Deux comédiens de Rumeurs, Christian Bégin et Véronique Le Flaguais se sont illustrés dans la catégorie meilleure interprétation dans un rôle de soutien : comédie. Si l'actrice s'est félicitée de son deuxième Gémeau en deux ans pour son personnage de Michèle Lauzon, son collègue a plutôt mis en doute l'absence de plusieurs joueurs importants à l'Académie. "On a tellement peu d'endroits pour se rassembler qu'on ne doit pas saboter ceux qu'on a déjà."

Jocelyn Deschênes devait être un homme heureux hier soir : son téléroman Annie et ses hommes est reparti avec tous les trophées d'interprétation. Le couple formé par Guylaine Tremblay et Denis Bouchard a encore une fois mérité les deux prix dans la catégorie meilleure interprétation. Denis Bouchard n'était pas présent au gala, puisqu'il se trouvait à Las Vegas, mais Guylaine Tremblay n'en revenait pas de récolter un autre honneur. Elle avait pourtant préparé ses deux filles au fait qu'elle ne monterait peut-être pas sur scène hier soir. "Mais elles étaient certaines que j'allais gagner !"

Comme Anne Dorval, Guylaine Tremblay a profité de la présence des journalistes pour corriger un oubli : elle a omis de remercier ses réalisateurs. Elle a répété également le bonheur de jouer les textes écrits par Annie Piérard et Bernard Dansereau, qui ont gagné eux aussi un Gémeau pour leur travail. "C'est un plaisir de jouer ça ! C'est un cadeau incroyable que les auteurs me font !"

En coulisses, Guylaine Tremblay est allée serrer dans ses bras son collègue Claude Legault, qui a remporté le prix de la meilleure interprétation masculine dans une série dramatique pour Minuit, le soir. Sous le choc, il pensait que c'était Robin Aubert qui allait repartir avec le Gémeau ! "Je me suis fait fourrer ! Je n'ai rien préparé, je ne m'en attendais pas. Je me sens comme un gars qu'on a monté des juniors et qu'on a sacré dans un match d'étoiles."

Dans la même catégorie, Fanny Mallette, elle, était en tournage de Cheech, comme le réalisateur de L'Héritière de Grande Ourse, Patrice Sauvé.

Quand on lui a demandé si elle aurait apprécié être en nomination pour son personnage de Dolorès dans Les Bougon, Hélène Bourgeois Leclerc, qui a gagné pour la deuxième année le trophée dans la catégorie meilleure interprétation rôle de soutien : téléroman, s'est montrée déçue. "Oui, c'est certain que j'aurais aimé ça ! Mais Les Bougon sont en nomination dans la tête et dans le coeur des gens !"

Un acteur comme président

À la fin de la soirée, le président sortant de l'Académie de la télévision, Guy Fournier, s'est dit content de la soirée. "On a eu un bel équilibre parmi les gagnants. Plusieurs émissions des réseaux privés ont remporté des trophées, c'est le meilleur argument qu'on puisse utiliser lorsqu'on va leur parler."

Guy Fournier est convaincu que le gala sera de retour l'an prochain et que la chicane se résorbera. Il espère que le nouveau président, probablement un acteur dont le nom sera annoncé à la fin janvier, puisse ramener au bercail les récalcitrants. Par ailleurs, l'auteur ne part avec l'esprit en paix. "Je serais plus heureux s'il n'y avait pas eu de dissidence."

En terminant, on a pu savoir de la bouche des organisateurs que Jean-Pierre Ferland avait été pressenti pour animer ce 20e Gala des Gémeaux. Il y a un mois, le chanteur avait accepté pour finalement s'apercevoir... qu'il chantait au Capitole de Québec le même soir ! Sa présence aurait sûrement amené un peu plus de swing à la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
 
Les gagnants des Gémeaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR
» Gémeaux surplis : 03/2009
» Jardiland Mareuil Les Meaux
» Avis de marché - Meaux (77) - musée de la Guerre - Restauration de peintures
» Mars 2010 Gémeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Télé Québécoise :: Accueil :: Nouvelles - Télévision québécoise-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser