Télé Québécoise
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Télé Québécoise

Discussions sur la télévision au Québec
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 54 le Mar 16 Mar 2021, 14:17
Like/Tweet/+1
Derniers sujets
«Anne»: en français avant l'anglais
L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:16 par Frédéric
https://www.lesoleil.com/arts/anne-en-francais-avant-langlais-60c89cbe29b12086c98335b01a5674d3

BLOGUE / Mis à part pour le premier épisode, présenté en version originale …

Commentaires: 0
Stingray crée une chaîne de télévision dédiée aux vidéoclips
L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:13 par Frédéric
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107350/stingray-videoclip-musique-quebecoise-diffusion-numerique-chaine

Commentaires: 0
50 ans de Télé-Québec: Marc-André Coallier animera un specta
L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers EmptyJeu 28 Juin 2018, 14:12 par Frédéric
http://www.journaldemontreal.com/2018/06/13/50-ans-de-tele-quebec-marc-andre-coallier-animera-un-spectacle-familial

Commentaires: 0
Ajouter aux Favoris
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
-14%
Le deal à ne pas rater :
Manette PS5 blanche et noire à moins de 60€ chez Leclerc
59.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

 L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers

Aller en bas 
AuteurMessage
Frédéric
Rang: Administrateur
Frédéric

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Montréal
Réputation : 0
6199

L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers Empty
MessageSujet: L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers   L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers EmptyVen 14 Oct 2005, 13:38

Source : Le Soleil (Richard Therrien)

Toujours friand de primeurs, TVA a pourtant été le troisième télédiffuseur à identifier en ondes Anne-Marie Péladeau comme étant la personne arrêtée hier, après TQS et Radio-Canada. En aurait-il été autrement s'il n'avait pas été question d'un membre de la famille du pdg de Quebecor ? TVA se défend bien d'avoir accordé un traitement de faveur à Mme Péladeau.

Les patrons du réseau affirment avoir simplement respecté les règles de la police voulant qu'on ne dévoile le nom d'une personne arrêtée qu'une fois l'annonce de sa comparution. On a donc attendu à 14 h hier avant de révéler officiellement à LCN que la femme victime de brutalité policière était la soeur de Pierre Karl Péladeau. C'était 16 heures après TQS, qui a ouvert son Grand Journal de 22 h mercredi avec cette primeur, et deux heures après Radio-Canada, qui a annoncé la nouvelle au Téléjournal/midi, après avoir eu la confirmation des avocats de l'accusée qu'elle comparaîtrait plus tard en après-midi. En matinée, plusieurs stations de radio avaient aussi fait courir la nouvelle.

À TVA, la présentatrice des nouvelles de Salut, bonjour ! Ève-Marie Lortie s'était toutefois échappée vers 5 h 30 le matin même en prononçant le nom d'Anne-Marie Péladeau. Aussitôt, ses patrons lui ont ordonné de taire l'identité de la personne arrêtée jusqu'à l'annonce de sa comparution.

Le vice-président principal programmation de TVA, Philippe Lapointe, affirme qu'il était irresponsable de la part de TQS de divulguer la nouvelle aussi tôt, et soupçonne le mouton noir d'avoir dévoilé rapidement l'identité de l'accusée simplement parce qu'il s'agissait d'un membre de la famille Péladeau.

Furieux d'entendre les accusations de son rival, le directeur de l'information de TQS, Bernard Brisset, répond que ses journalistes enquêtaient sur l'affaire depuis 16 h mercredi, et qu'ils détenaient trois sources "béton" au moment d'aller en ondes. "Nous étions en mesure d'affirmer avec une certitude totale que la personne arrêtée était Anne-Marie Péladeau", dit-il.

Bernard Brisset rappelle que TVA ne s'est pas toujours montré aussi à cheval sur les principes journalistiques en citant les arrestations de Guy Cloutier, de Robert Gillet et de Maurice "Mom" Boucher, annoncées à TVA avant la comparution des accusés.

Sur le cas précis de Gillet, Philippe Lapointe n'a pu nier que son réseau n'a pas suivi la même ligne de conduite. "Je ne vous dis pas que ce n'est jamais arrivé que TVA sorte une nouvelle qu'il n'aurait pas dû, dit-il. Cette fois, nous avons suivi exactement le livre journalistique, sauf pour le petit bout d'Ève-Marie qui a dit ce qu'elle n'aurait pas dû."

Philippe Lapointe avoue que l'affaire est délicate à traiter pour TVA. "Nous avons eu des discussions très sérieuses à l'interne, c'est quand même la soeur de notre grand patron. Et nous en sommes venus à la conclusion qu'on jouerait ça comme si elle s'appelait Anne-Marie Tremblay." Mais il jure n'avoir reçu aucune directive de la haute direction afin de taire le nom d'Anne-Marie Péladeau.

C'est l'hélicoptère de TVA qui a capté et retransmis en direct les images de l'arrestation brutale, mercredi matin. Durant toute la journée qui a suivi, des rumeurs ont couru dans la salle des nouvelles que la personne arrêtée était Anne-Marie Péladeau. "Le vrai scandale aurait été d'arrêter la nouvelle à ce moment-là, pense Serge Fortin. Sans nos images en hélicoptère, il n'y en avait pas d'histoire."

Philippe Lapointe considère que ses compétiteurs passent à côté de la nouvelle en insistant sur le nom de Mme Péladeau plutôt que de porter leur attention sur le cas de brutalité policière dont elle a été victime. TVA a aussi mal digéré que TQS et Radio-Canada repiquent ses images de l'arrestation sans autorisation, et que TQS les diffuse sans mentionner qu'elles provenaient de TVA, mercredi soir.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric
Rang: Administrateur
Frédéric

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Montréal
Réputation : 0
6199

L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers Empty
MessageSujet: Re: L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers   L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers EmptyVen 14 Oct 2005, 13:39

Source : La Presse (Hugo Dumas)

À la chasse aux nouvelles, TVA finit rarement derrière TQS et Radio-Canada. Pourtant, TVA a été le dernier réseau à dévoiler l'identité d'Anne-Marie Péladeau, qui a subi une arrestation musclée quasiment en direct sur ses propres ondes.

Anne-Marie Péladeau, 40 ans, est la soeur cadette de Pierre Karl Péladeau, grand patron de Quebecor. Mercredi matin, après une poursuite policière, elle a été interceptée à Saint-Léonard, scène qui a été filmée par l'hélicoptère de TVA et qui a immédiatement été retransmise pendant l'émission matinale Salut bonjour. Ces images de l'arrestation, où l'on voit des policiers sérieusement malmener Anne-Marie Péladeau, ont ensuite roulé dans les divers bulletins d'informations de TVA et ceux de LCN.

Toutefois, aucune information sur la suspecte n'a filtré dans la journée de mercredi, TVA disant attendre que des accusations soient portées avant de diffuser son identité, explique le vice-président information du réseau, Serge Fortin. Dans l'incertitude, on ne dévoile pas le nom, précise-t-il.

" Le nom, ça n'a pas tellement d'importance. Ce n'est pas ça la nouvelle, enchaîne le vice-président programmation de TVA, Philippe Lapointe. Anne-Marie Péladeau, c'est une victime de violence policière. "

" Et sans nos images d'hélicoptère, il n'y en a pas, d'histoire ", rappelle Serge Fortin, ce qui prouve, selon lui, l'utilité de l'appareil qui a coûté un million à TVA.

C'est TQS qui a révélé en premier l'identité d'Anne-Marie Péladeau, mercredi à 22h, en ouverture du Grand Journal de Martin Robert et Isabelle Maréchal. " La règle, c'est de faire nos enquêtes de manière appropriée. Nous avions nos sources et c'est pour cette raison que nous avons sorti le nom ", note Bernard Brisset, directeur de l'information de TQS. Selon M. Brisset, qui a été rédacteur en chef du Journal de Montréal, la règle d'attendre le dépôt des accusations avant d'identifier une personne arrêtée ne tient que dans les postes de police.

TVA a dérogé à son principe, peu après 5h30 hier matin, quand la journaliste Ève-Marie Lortie a ouvert la portion nouvelles de Salut bonjour en nommant Anne-Marie Péladeau. Son patron, Serge Fortin, confirme l'avoir appelée pour qu'elle ne répète plus l'information avant que des accusations formelles soient portées contre Anne-Marie Péladeau.

À Radio-Canada et RDI, Pascale Nadeau a révélé hier midi le nom d'Anne-Marie Péladeau au Téléjournal. Deux heures plus tard, TVA faisait de même, à la remorque de ses concurrents. " On connaissait l'identité de la victime depuis hier (mercredi), mais on a attendu la confirmation de ses avocats qu'elle (Anne-Marie Péladeau) allait comparaître au palais de justice ", remarque la porte-parole de la SRC, Guylaine O'Farrell.

TVA, qui n'a pas la réputation de dormir au gaz, a-t-il été trop prudent en raison des liens familiaux de la suspecte? Serge Fortin et Philippe Lapointe assurent qu'ils n'ont pas reçu d'ordre " d'en haut " pour taire l'identité d'Anne-Marie Péladeau. Du même souffle, ils soutiennent ne pas avoir parlementé avec Pierre Karl Péladeau à ce sujet. " On a fait comme on devrait toujours faire, souligne Philippe Lapointe. On a joué exactement le livre journalistique. C'est une job 100 % irréprochable, sauf pour le bout d'Ève-Marie Lortie. "

" On ne fait pas du TQS ici ", rappelle Serge Fortin. Ce qui a fait dire à Philippe Lapointe: " TQS, ce n'est une référence pour personne en information. "

À TQS, Bernard Brisset a été piqué au vif par la remarque. " Il me fait rire, lui (Philippe Lapointe). On fait de l'information de façon très professionnelle. TQS n'a de leçon à recevoir de personne. Je regarde son équipe (à TVA) et la moitié ou les trois quarts ont été formés chez nous ", constate-t-il.

Bernard Brisset signale que TVA a été un des premiers réseaux à identifier Guy Cloutier après son arrestation, même si aucune accusation n'avait encore été portée contre le producteur. Situation identique pour Robert Gillet.

TVA admet avoir eu des discussions très sérieuses à l'interne. " C'est la soeur de notre grand patron et la fille du fondateur de Quebecor ", dit Philippe Lapointe, en rappelant qu'aucun journal n'a imprimé le nom d'Anne-Marie Péladeau dans les numéros d'hier.

Joint hier, le porte-parole de Quebecor, Luc Lavoie, n'a pas commenté.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire A-M Péladeau : TVA en retard, TQS les premiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» votre meilleur affaire
» Juillet 1861: l'Affaire COUVET.
» [Abecassis, Eliette] Une affaire conjugale
» [Fforde, Jasper] La série des Thursday Next - Tome 1: L'affaire Jane Eyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Télé Québécoise :: Accueil :: Nouvelles - Télévision québécoise-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser